Du Gâchis … Encore et Toujours !

Après Presstalis, madame Benbunan atterrit chez Éditis (Vivendi, groupe Bolloré)… Mais que retenir de son passage éclair chez Presstalis ? Ces dirigeants formatés à l’école libérale détruisent tout sur leur passage.  Les salarié.e.s subissent leurs mauvais coups, suite aux restructurations incessantes, synonymes de suppressions de postes. C’est Pôle Emploi pour le plus grand nombre alors que les dirigeants rebondissent d’une entreprise à une autre sans jamais être inquiétés…

Communiqué du Bureau Parisien de l’UFICTLC-CGT/Presstalis