Lanceurs d’Alerte : peut mieux faire

La loi sur les lanceurs d’alerte vient d’être adoptée… Cela ne suffit pas ! La preuve par l’exemple dans l’entreprise WKF… A lire absolumment notre communiqué de soutien aux salariés en lutte dans leur entreprise Wolters Kluwer France.

Pour autant le gouvernement demeure rigide dans sa conception du dialogue social… Cela permet aux directions d’entreprises de passer à la vitesse supérieure en matière de discrimination syndicale. Le dénigrement des militants syndicaux est devenu à la mode. On oppose les organisations syndicales entre elles et donc les salariés entre eux.

Mais nous continuons de résister ! Et de mettre en débat, d’échanger, sur les alternatives de progrès social, économique et humain, en portant les revendications des ingénieurs, cadres et techniciens dans nos entreprises respectives. Il faut en finir avec l’austérité, la dictature de la finance, l’absence de démocratie à l’entreprise ! Face aux interdictions en tout genre et aux reculs sociaux qui font le lit des extrémismes et de l’obscurantisme, au contraire, il faut conquérir des droits nouveaux ! Il est grand temps de réinventer l’entreprise !

2016 11 Soutien aux salaries WKF

****************

Ce qui change pour les instances représentatives du personnel et les syndicats avec les lois Macron et Rebsamen …

CGT EDITIONS 19-01-2016-Atlantes Rebsamen & Macron-1

 

   ****************

 

 Urgence Retraites

Actuellement il se négocie l’avenir de nos régimes complémentaires de retraite. Or, le Medef, au nom de l’austérité cherche à tirer tout vers le bas! Alors assez de bla-bla !!!
À la Cgt nous avons 4 propositions pour financer et pérenniser nos retraites :
1 réaliser l’égalité salariale entre les femmes et les hommes
2 l’alignement des taux de cotisations
3 augmentation de la garantie minimale de points (de 120 à 150)…
4 extension de l’assiette des cotisations

Tout ce que vous voulez savoir sur les retraites sur le site  www.ugict.cgt.fr

++++++++++++++++++

La Parole aux cadres et techniciens

Face aux plans sociaux, face à une finance qui déshumanise l’entreprise, la responsabilité de l’UFICT du livre et de la communication n’est-elle pas de donner les outils aux ingénieurs, cadres et techniciens pour qu’ils se réapproprient leur travail et leur entreprise ?

Ne faut-il pas un autre management et une autre gestion de l’entreprise ? Concilier le développement économique avec le respect de l’environnement, et une véritable démocratie sociale.

2015 06 17 LES PREMIERS ENSEIGNEMENTS DE LA JOURNEE DU 17 JUIN

+++++++++++++

Les travaux du congrès de l’UFICT-LC :Compte rendu congrès Ufict la Grande Motte

L’étude réalisée par EMERGENCES (Cabinet de formation conseil expertises) sur les salariés du secteur du livre et de la communication dont l’objectif de l’enquête était, d’une part, de dresser un état des lieux sur les salariés des secteurs du livre et de la communication et, d’autre part, de pouvoir évaluer comment les syndiqués abordent le travail aujourd’hui. Il ressort de cette étude que 74 % des enquêtés estiment ne pas pouvoir assurer un travail de qualité en raison des logiques financières. Dans ce contexte de crise économique et de course à la rentabilité, de réorganisation et de restructuration, un constat est clair : « les salariés ont mal, mal au travail et dans le travail ».

L’étude complète : étudeUFICT ou bien la synthèse : synthèse

Les délégués du congrès de l’UFICT-LC, du 16 au 18 octobre à la Grande-Motte ont adopté le document :Donnons du sens à notre travail